La smart City

 Villes résilientes et habitat de demain
∼ le 5 Juillet de 9h à 12h ∼


 

COORDINATEUR DE LA THÉMATIQUE

Etienne Gaudin – Bouygues

Head of e-lab, Bouygues Corporate Research and Innovation Team
Innovation animation
Digital Transformation program
Technology advisor for our Chairmain and CEO.

UN PETIT MOT

Aujourd’hui, 7 milliards de personnes peuplent le monde, dont 53 % d’urbains. En 2050, la population mondiale sera d’environ 9,5 milliards de personnes, parmi lesquelles 65 à 70 % vivront probablement en ville. Les villes concentrent la plupart des problématiques de la société contemporaine : habitat, mobilité, culture, loisirs, pollution, approvisionnement en ressources, sécurité, etc…Parfois gigantesques comme les mégapoles elles en sont pour autant pas moins fragiles et soumises à des aléas : vagues migratoires, événements météorologiques, pannes et manque de ressources…Comment dans le futur la ville pourra s’adapter de manière agile aux variations de son environnement et proposer plus de bien être pour ses habitants?

LES CONFÉRENCES

 


Raphaël Cherrier
CEO de Qucit
∼ le 5 Juillet de 9h à 9h30 ∼

« Mathématiser la ville pour prédire les comportements humains »

Créée en 2014 à Bordeaux, Qucit – pour Quantified Cities, villes quantifiées – en est la preuve. Cette jeune start-up s’est spécialisée dans les applications prédictives et les logiciels destinés à faciliter la mobilité urbaine. Si au départ l’application était pour les vélos (VCub, le vélo en libre-service), elle élargi désormais ses activités vers les transports en commun (bus, tram, train, metro).

Raphaël Cherrier, 39 ans, diplômé de Normale Sup et docteur en physique théorique, désirait allier sa passion pour « tout mathématiser afin de comprendre l’univers » – avec sa volonté d’être utile à sa ville, de la rendre plus durable et agréable.

Source : www.lemonde.fr

             

Hippolyte Roullier
& Arthur Le Moigne

Plateau Urbain
∼ le 5 Juillet de 9h30 à 10h ∼

« Occuper les bâtiments vacants, une piste de développement socio-économique »

Plateau Urbain propose la mise à disposition d’espaces vacants à destination d’acteurs culturels, associatifs, et de l’économie sociale et solidaire. Son savoir-faire reconnu en matière de valorisation des temporalités urbaines intercalaires permet de définir des programmations adaptées, pour des occupations temporaires au prix des charges. L’usage de ces espaces hybrides, fondés sur des montages immobiliers tournés vers l’expérimentation, permet aux propriétaires immobiliers de mettre en place des laboratoires urbains propices à l’innovation. L’action de Plateau Urbain permet d’adapter l’usage des bâtiments aux besoins spécifiques d’un territoire à un moment précis, ces besoins pouvant ensuite évoluer dans le temps. Le modèle de Plateau Urbain permet d’héberger des acteurs dont le modèle repose davantage sur la recherche d’innovations socio-culturelles que sur la rentabilité économique. La valorisation de l’usage facilite l’animation des espaces mis à disposition, tout en favorisant des activités à forte plus-value sociétale. Cette approche de la programmation immobilière fondée sur la notion d’externalité positive permet notamment de maximiser l’usage et la valorisation symbolique des locaux.

            


Darja Dubravcic
Biologiste et coordinatrice en biomimétisme à l’École polytechnique fédérale de Lausanne
∼ le 5 Juillet de 10h à 10h30 ∼

 « Biomimétisme et habitat : que peuvent nous apprendre les systèmes vivants ? « 
Et si nos villes ressemblaient à une forêt, fonctionnaient comme une cellule et s’adaptaient comme un organisme vivant? Loin d’être une idée folle, les scientifiques, les ingénieurs et les designers du monde entier s’inspirent de la nature pour nous donner une nouvelle vision du futur. Parce que la nature a plus de 3,8 milliards d’années d’expérience que nous et loin d’être primitive, elle fonctionne de manière plus complexe et plus efficace que les meilleures de nos technologies.

  

 


Elsa Favreau
Prospective et Marketing stratégique
Direction Innovation & Développement durable
Bouygues Construction
∼ le 5 Juillet de 11h à 11h30 ∼

« Nouveaux foyers, nouveaux usages et nouveaux modèles : quel habitat pour demain ? « 

Les  évolutions sociétales, le vieillissement de la population, l’impact du numérique sur nos usages, les difficultés économiques… sont autant de facteurs qui font évoluer la demande en matière d’habitat. Quels sont ces nouveaux modes d’habiter et comment concevoir les logements pour mieux répondre aux besoins de leurs occupants ?